A-proche-toi Jura

Communauté d'intérêt des maladies psychiques

ensembles Zoom sur « ensembles » (touche ESC pour fermer)

 

1. Définition :

Selon l’Encyclopédie Wikipédia, une communauté d'intérêt est un groupe composé d'individus qui partagent soit une identité, soit des expériences et des préoccupations. Elle se compose de personnes qui sont personnellement touchées par un problème commun, soit directement, soit dans leur entourage. L'appartenance à une communauté de ce type les aide à comprendre, interpréter leur condition et à chercher des solutions aux problèmes qu'ils peuvent rencontrer.

Dans le cadre d’une communauté d’intérêt des maladies psychiques  il s’agit de regrouper les 3 acteurs concernés (et leurs associations), soit :

              Malades – proches - professionnels

pour améliorer la compréhension réciproque, la reconnaissance des compétences de chacun et lutter contre les préjugés de la société.

Elle doit rester « un outil » de proximité  et une « plateforme d’échange » sans forme juridique, ni statut particulier, capable aussi de formuler et/ou soutenir des projets importants concernant la psychiatrie.

En essayant de toucher tous les partenaires concernés, la communauté d’intérêt va chercher à gagner en crédibilité dans sa région. Elle permettra d'exercer ainsi une influence positive dans la lutte contre l’exclusion des personnes malades psychiques, ainsi que le démantèlement des préjugés de la société et  le soutien des projets visant à améliorer les strucutres de prise en charge psychiatriques.

Buts

• Regrouper les « 3 partenaires » dans la lutte contre la maladie psychique dans un esprit de respect  réciproque, d’égalité et de reconnaissance des compétences de chacun

• S’efforcer de diffuser l’information sur les maladies psychiques et  les dédramatiser

• S’engager à soutenir les projets visant à améliorer les conditions de vie des personnes atteintes de maladie psychique et leurs proches.

On constate actuellement dans le Canton du Jura des ébauches de cette communauté d’intérêt informelle à plusieurs niveaux, ainsi qu'un intérêt des autorités cantonales qui ont inclus, dans les réflexions pour la réforme de la psychiatrie institutionnelle,  l’association de proches de malades psychiques.

Toutes suggestions concernant ce sujet sont les bienvenues (utiliser le formulaire sous contact)

Les textes les plus pertinents seront publiés dans cette rubrique !